Les restrictions imposées par Apple bloquent le traçage des contacts par les applications sur iPhone

Application Stopcovid Corona Tracking

La France demande à Apple d’assouplir ses restrictions concernant le Bluetooth sur iPhone qui empêche l’application gouvernementale de recherche de contacts conçue pour « minimiser la propagation de COVID-19 ».

Actuellement Apple empêche les applications iOS d’utiliser la connectivité Bluetooth en arrière-plan dans certaines circonstances. En effet, les applications iPhone qui exploitent le Bluetooth doivent rester en avant avec l’écran de l’iPhone toujours allumé, ce qui vide rapidement la batterie. Sa politique empêche donc les développeurs français d’aller de l’avant avec l’application européenne d’espionnage de suivi.

Apple impose des restrictions strictes aux applications tierces sur iPhone et iPad. Elles sont là pour protéger la vie privée et la sécurité des utilisateurs, explique Apple. Mais dans certaines circonstances, elles limitent d’autres fonctionnalités.

Le problème est que cette fameuse application de suivi pourrait, en théorie, sauver des vies. Mais elle ne fonctionnera pas sur iPhone parce que des fonctionnalités clés ne sont tout simplement pas autorisées par les directives de développement d’applications d’Apple.

La France demande à Apple de modifier sa politique au niveau du Bluetooth

Nous demandons à Apple de lever l’obstacle technique pour nous permettre de développer une solution de santé européenne souveraine qui sera liée à notre système de santé.

Nous avons besoin qu’Apple modifie cet élément, faute de quoi l’application européenne telle qu’elle a été conçue, ne pourra pas fonctionner correctement

Cédric O, secrétaire d’État au Numérique

Le gouvernement français voudrait commencer à déployer son application de suivi de contacts le 11 mai, la date prévue pour débuter le déconfinement. L’application permettra de déterminer avec qui les personnes infectées ont été en contact.

Application Tracage Corona Virus Stopcovid Iphone

Grâce à ces informations, le gouvernement devrait pouvoir prendre des décisions sur la manière de rouvrir les écoles et les entreprises le plus rapidement et le plus sûrement possible, jusqu’à un retour à « une vie normale ».

Apple a récemment signé un partenariat avec Google qui prévoit d’activer des applications de recherche de contacts reposant sur la connectivité Bluetooth. La nouvelle plateforme, qui devrait être lancée le mois prochain, sera mise à la disposition des gouvernements et des autorités sanitaires du monde entier. Elle sera livrée en mettant l’accent sur la protection de la vie privée des utilisateurs.

Une solution qui pose problème pour l’application StopCovid

La France et l’Union Européenne veulent un système qui permette de transmettre des données à un serveur central. Cela permettrait aux citoyens d’être avertis lorsqu’ils entrent en contact avec une personne infectée par le COVID-19.

Le nouveau système d’Apple et Google ne le permet pas. Celui-ci permet uniquement de stocker les données sur l’appareil de l’utilisateur, ce qui minimise la possibilité que ces données ne se retrouvent entre de mauvaises mains … une approche approuvée par les experts.

Permettre l’envoi de données ailleurs entraverait « la confiance et l’acceptation d’une telle application par la société dans son ensemble », a déclaré une lettre de 300 universitaires, publiée lundi.

Il est essentiel qu’en sortant de la crise actuelle, nous ne créions pas un outil qui permette de collecter des données à grande échelle sur la population, que ce soit maintenant ou plus tard.

L’application de recherche de contacts StopCovid est destinée à être utilisée sur une base de volontariat. Le parlement se réunira pour de nouvelles discussions le 28 avril.

guest
0 Commentaires
Evaluation en ligne
Voir tous les commentaires