Microsoft explique comment installer Windows 11 sur n’importe quel PC

installer windows 11 sur pc non compatible

C’est un retournement de situation surprenant que Microsoft propose en publiant une page d’assistance où elle fournit une méthode officielle pour contourner la vérification TPM 2.0 et installer Windows 11 sur les ordinateurs non compatible avec cette dernière mise à jour.

Cela est quelque peu surprenant compte tenu de la position que le géant technologique a choisi de maintenir en ce qui concerne les exigences minimales pour la nouvelle version de Windows 11. Peut-être que Microsoft veut éviter que les utilisateurs ne cassent leur système en utilisant des scripts non standardisés, ainsi la société a décidé d’offrir un moyen officiel de le faire.

Comment installer Windows 11 sur PC non compatible

Pour installer Windows 11 sur un ordinateur non compatible, il vous suffit de suivre la procédure ci-dessous :

  1. Visitez la page de téléchargement du logiciel Windows 11, sélectionnez “Créer un outil maintenant”, et suivez les instructions d’installation.
  2. Sous Windows, cliquez sur “Démarrer”, tapez “Éditeur du registre” et cliquez sur l’icône pour lancer l’outil.
  3. Dans l’Éditeur de Registre, déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup\MoSetup , faites un clic droit avec la souris et choisissez Nouveau > Valeur DWORD 32bits.
  4. Nommez-le AllowUpgradesWithUnsupportedTPMOrCPU puis dans le champ Données de la valeur, tapez 1. Validez sur OK et refermez l’éditeur de registre.
  5. Redémarrez votre ordinateur.
editer registre windows 11

Après le redémarrage de votre PC, vous pouvez procéder à la mise à niveau en lançant l’installation sur le support sous Windows 10 ou en démarrant simplement à partir du support pour lancer l’installation. Les options d’installation standard, telles que “Mise à niveau complète”, “Conserver les données uniquement” et “Installation propre”, seront toutes disponibles.

Même si la procédure ci-dessus semble relativement simple, l’ajout de clés de registre ou la modification d’entrées existantes comporte des risques.

Il faut savoir que TPM 2.0 reste une fonction de sécurité importante qui est à l’origine d’un large éventail d’avantages liés à la “tranquillité d’esprit”. Si vous installez Windows 11 sur une puce non TPM 2.0, vous ne bénéficierez pas de tous ces avantages.

Il est important de comprendre et d’accepter ces risques, tout comme le fait que Microsoft ne recommande pas d’installer Windows 11 sur un système non pris en charge, à moins que le support ne vous donne des instructions contraires.

Sinon la date de fin de vie de Windows 10 est fixée à octobre 2025, vous avez donc encore le temps.

guest
0 Commentaires
Evaluation en ligne
Voir tous les commentaires
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer