Le magasin d’applications Cydia pour iPhone poursuit Apple pour pratique anticoncurrentielle

Cydia En Proces Contre Apple Pour Pratique Anticoncurrentielle

Un nouveau procès a été intenté contre Apple, exigeant que les magasins tiers soient autorisés sur iPhone. Le plus inattendu est que c’est que la plainte vient de Cydia, le magasin d’applications de jailbreak qui existe depuis 2007 soit bien avant que l’App Store n’existe !

Le procès allègue qu’Apple a utilisé des moyens anticoncurrentiels visant à « détruire Cydia, ouvrant la voie à l’App Store qui, selon les avocats de Cydia, détient le monopole de la distribution des applications sur iOS, le système d’exploitation mobile d’Apple ».

saurik createur de cydia annonce la fin du jailbreak infoidevice
Jay Freeman, alias Saurik, créateur de Cydia

Sans l’acquisition anticoncurrentielle par Apple et le maintien d’un monopole illégal sur la distribution d’applications iOS, les utilisateurs seraient aujourd’hui en mesure de choisir comment et où localiser et obtenir des applications iOS, et les développeurs pourraient utiliser le distributeur d’applications iOS de leur choix.

Apple, pour sa part, affirme qu’il ne s’agit pas d’un monopole malgré le nombre de poursuites et de contrôles minutieux dont la société fait actuellement l’objet. Apple fait face à une vague de poursuites judiciaires et à un examen minutieux de la part des législateurs et des régulateurs du monde entier pour la façon dont la société utilise son pouvoir pour maintenir sa position dominante sur l’App Store.

Epic Games, le créateur de Fortnite, a poursuivi également Apple en août pour comportement monopolistique. Apple fait également face à des enquêtes en Europe, stimulées par le service de streaming musical Spotify et d’autres concurrents, toujours concernant des pratiques anticoncurrentielles. Et aux États-Unis, les législateurs ont attrapé Apple et ses pairs dans un rapport sur le pouvoir des grandes entreprises de la Silicon Valley.

Apple Menace Epic Games

Le procès Cydia représente un nouveau type de défi pour le pouvoir d’Apple. L’App Store a été un énorme succès pour Apple, générant environ 15 milliards de dollars de revenus par an, selon les estimations des analystes. Bien que la somme ne représente qu’une petite partie des revenus de l’entreprise, soit environ 275 milliards de dollars, elle est devenue un tremplin important pour l’activité de services à croissance rapide de l’entreprise. Cela aurait pour effet de ralentir la croissance des ventes d’iPhone étant donné qu’Apple perçoit généralement 30% des revenus gagnés par les développeurs d’applications sur sa plate-forme.

Le succès de l’App Store est dû en partie à la façon dont Apple contrôle le logiciel sur iPhone et iPad. Contrairement aux Mac de la société, où il est possible d’installer des logiciels de différentes manières, notamment via le Mac App Store, d’autres magasins d’applications concurrents et directement à partir de sites Web, ce qui n’est pas possible sur iOS car Apple interdit toutes les méthodes de distribution de logiciels en dehors de son App Store, sauf si vous utilisez le jailbreak et installer Cydia.

Apple doit approuver toutes les applications disponibles pour iPhone, iPad et iPod Touch et les développeurs de logiciels doivent respecter une longue liste de règles qui définissent exactement ce qu’une application iOS peut ou ne peut pas faire.

guest
0 Commentaires
Evaluation en ligne
Voir tous les commentaires
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer