Twitter envoie au cimetière les applications tierces

twitter met fin aux applications tierces

Cela fait une semaine que de nombreuses applications tierces de Twitter telles que Twitterrific, Tweetbot, Fenix, Talon, connaissent une interruption de service, rendant leur utilisation impossible. Pendant plusieurs jours, ni Twitter ni Elon Musk n’ont fait de commentaire sur le problème, à part un message en interne disant que les suspensions d’applications tierces étaient bien intentionnelles.

Aujourd’hui, Twitter a officialisé ces suspensions en mettant discrètement mis à jour sa page d’accord de développement pour dire que les développeurs ne sont plus autorisés à créer leurs propres clients Twitter. Dans la section « restrictions », l’accord inclut désormais la clause suivante :

Vous ne pouvez pas et ne devez pas tenter de vendre, louer, accorder des sous-licences, distribuer, redistribuer, regrouper, créer des œuvres dérivées, céder, transférer ou fournir à un tiers un accès partiel ou intégral au Contenu sous Licence, sauf autorisation expresse accordée par les présentes Conditions

Vous n’utiliserez pas ou ne tenterez pas d’utiliser ou d’accéder au contenu sous licence pour créer ou tenter de créer un service ou un produit de substitution ou similaire aux applications Twitter.

Source

Cela confirme les spéculations des développeurs selon lesquelles, sous la direction d’Elon Musk, ils ne peuvent plus créer de clients Twitter tiers.

alternative application twitter pour mac

Avant que Twitter ne mette à jour son document d’accord avec les développeurs, son compte Twitter Dev a émis un vague tweet disant qu’il « appliquait des règles d’API de longue date« . Cependant, il n’est pas précisé quelles règles les développeurs violaient, ce qui a entraîné encore plus de confusion.

En raison de ces nouvelles restrictions, Twitterrific a décidé de retirer son application des App Stores iOS et Mac :

Nous sommes désolés de dire que la disparition soudaine et indigne de l’application est due à un changement de politique non annoncé et non documenté de la part d’un Twitter de plus en plus capricieux – un Twitter que nous ne reconnaissons plus comme digne de confiance et avec lequel nous ne voulons plus travailler.

Source

Twitterrific a été le premier client Twitter de bureau et mobile, et l’une des toutes premières applications de l’App Store.

Fenix, quant à lui, a déjà retiré son application du Google Play Store avant même que Twitter ne mette à jour ses règles. La version iOS fonctionne toujours, mais Matteo Villa, le développeur de Fenix, se demande s’il ne devrait pas retirer l’application de la boutique en ligne également.

guest
0 Commentaires
Evaluation en ligne
Voir tous les commentaires