INFOS
Accueil > iDevice > Retour sur l’histoire du premier iPhone en 2007

Retour sur l’histoire du premier iPhone en 2007

Apple invente l'iPhone - Info iDevice
Alors que l’iPhone 5S et l’iPhone 5C seront dévoilés le 10 septembre, je vous propose un petit retour sur l’histoire du premier iPhone sorti en 2007, celui qui a séduit le monde entier avec son écran MultiTouch.
Le 9 janvier 2007, Steve Jobs annonce au salon Macworld qu’il dévoilera un iPod doté de commandes tactiles, d’un téléphone mobile révolutionnaire et un terminal Internet. Mais en réalité ce ne sont pas trois produits que nous avons eu mais bien un seul : c’était l’iPhone.

http://www.youtube.com/watch?v=t2MOwQ089eQ

Après la domination du clavier physique et des stylets avec BlackBerry, Motorola et Palm, Steve Jobs a développé l’interface multitouch qui permet à l’iPhone de naviguer en douceur et surtout de « pincer pour zoomer » , le fameux « pinch-to-zoom ». Une interface agréable incluait le défilement et le multitâche pour permettre d’écouter la musique tout en surfant sur le net ou pour consulter sa messagerie.

« IPhone est un produit révolutionnaire et magique qui a littéralement cinq ans d’avance sur tous les autres téléphones mobiles » a déclaré Steve Jobs. « Nous sommes tous nés avec l’outil de pointage qui sont nos doigts et l’iPhone utilise l’interface la plus révolutionnaire depuis la souris. »

iPhone 2007 - Info iDevice

L’iPhone original avait un écran de 3,5 pouces avec une définition de 320×470 pixels et 163ppi, un réseau Edge 2G quadri-bande, le wifi 802.11bgi, une connexion Bluetooth 2.0 EDR et un appareil photo de 2 mégapixels.

A l’époque l’iPhone dérogé à certaines « règles » : il manquait un clavier physique, un stylet, pas de GPS et pas de batterie amovible mais il pouvait être synchronisé avec iTunes via le même connecteur Dock 30 broches que l’iPod.

Propulsé par un Samsung 1176JZ à base d’ARM (F)-S de 128 Mo de RAM, l’iPhone contenait plusieurs capteurs dont un accéléromètre qui pouvait faire pivoter l’écran automatiquement en fonction de l’orientation de l’appareil. Un capteur de proximité pouvait éteindre automatiquement l’écran lorsqu’on l’approchait d’une surface et un capteur de lumière ambiante pour ajuster automatiquement la luminosité. C’était également sans compter sur un remarquable navigateur (pour l’époque) : Safari.

Par contre il manquait la compatibilité avec le réseau CDMA de Verizon mais cela n’avait pas une grande importance à ce moment là puisque l’iPhone était une exclusivité à AT&T aux États-Unis, exclusivité qui fera naître le desimlock pour débloquer l’iPhone , et il manquait les MMS et un système de fichiers pour rédiger des notes ainsi que le support pour les applications tierces.

Le premier iPhone a fait ses débuts avec deux capacités de stockages : 4 Go et 8 Go, des modèles commercialisés respectivement à 499 $ et 599 $ avec contrat opérateur… ce qui était cher et qui aurait dû freiner le marché grand public.

http://www.youtube.com/watch?v=C8bqlyTA5yw

Le 6 juin 2007, Steve Jobs monte sur la scène du Moscone West fois pour la Worldwide Developer Conference (WWDC) d’Apple. L’iPhone original y est dévoilé tout sa date de lancement: le 29 juin 2007.

Les Apple Stores et surtout le magasin phare à New York voient de former des files d’attente impressionantes où les gens attendent pendant des heures pour acheter l’iPhone. Ce fut un énorme événement et ce, malgré le manque de fonctionnalités et un prix prohibitif.

Le 5 septembre 2007, lors de l’évènement musical « The Beat Goes On » , Steve Jobs annonce que le modèle 4 Go est abandonné au profit du modèle 8 Go qui voit son prix baisser à 399$ :

« Les enquêtes de satisfaction sont plus élevées que jamais pour un produit Apple », a déclaré Steve Jobs. « Nous avons clairement eu un produit révolutionnaire et nous voulons le rendre abordable pour encore plus de clients. »

Le 5 février 2008 sera introduit un modèle 16Go :

« Pour certains utilisateurs, il n’y a jamais assez de mémoire », a déclaré Greg Joswiak, vice-président de Worldwide iPod and iPhone Product Marketing d’Apple. « Maintenant, les gens peuvent profiter encore plus de leur musique, photos et vidéos sur le téléphone mobile le plus révolutionnaire et le meilleur terminal mobile Wi-Fi dans le monde. »

Il n’y avait toujours pas de prix subventionnés, même avec un contrat, mais cela allait changé.

27 08 2013 09:53:30 01

Pour autant le premier iPhone n’a pas été accueilli de façon universelle : Ed Coligan, ancien PDG de Palm, a lutté pour créer un téléphone décent mais en vain alors que Steve Ballmer, PDG de Microsoft qui prendra sa retraite dans l’année, disait que l’iPhone n’avait aucune pour obtenir une part de marché significative…

Pourtant, il s’est avéré que les utilisateurs et les entreprises ont préférés l’iPhone, BlackBerry ne rattrape pas son retard. Personne n’a réalisé l’enjeu et personne n’avait pris en compte les attentes pour les années à venir.
Un an après
En juin 2008, quand Apple a abandonné l’iPhone original pour l’iPhone 2G , les ventes ont atteint plus de 6 millions d’unités. Mais son impact a été ressenti bien au-delà de ces chiffres ou des frontières, et cela ne faisait que commencer …

A propos de Info iDevice

Restez informé sur l'actualité technologique, le jailbreak , le desimlock iPhone mais aussi sur toute la technologie en générale et les différents systèmes d'exploitation iOS, MacOS, Linux, Android et un peu de Windows aussi ;) Suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Continuez la lecture

imyfone d-back data recovery iphone-infoidevice

Le logiciel de récupération iMyfone D-Back est en promotion pour Halloween

La perte de données est une chose que personne ne souhaite subir mais en raison …

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Retour sur l’histoire du premier iPhone en 2007"

avatar
trackback

[…] Apple l’a fait avec l’iPhone en 2007 et l’iPad en 2010, de nouveaux produits ont été promis cette année mais jusqu’à […]

wpDiscuz